La mélatonine n’est pas dangereuse !

Bien-être

Comme il l’a été précisé dans un précédent article, la mélatonine peut être qualifiée d’hormone du sommeil. Elle s’active en effet à la tombée de la nuit, pour favoriser le sommeil. Si de nombreuses personnes vantent ses effets positifs, certains la montre du doigt. Qu’en est-il vraiment ? La mélatonine implique-t-elle un quelconque danger ?

La mélatonine

La mélatonine est une hormone naturellement produite par une glande du cerveau. Elle peut désormais être consommée par voie orale grâce à ses substituts. On doit sa découverte à un physicien américain du nom d’Aaron B. Lerner en 1958. Depuis, on lui a découvert de nombreux effets bénéfiques. Elle peut notamment être prescrite pour lutter contre les conséquences d’un décalage horaire ou en cas de trouble de sommeil chez les personnes âgées. Il existe au moins dix bienfaits de cette molécule bienfaisante

La prise de la mélatonine et le système hormonal

Certains se demandent si la consommation de mélatonine présente un risque quelconque de chamboulement du système hormonal. Cette préoccupation est légitime. Toutefois, que tous se rassurent, la sécrétion naturelle n’est nullement affectée et le cycle hormonal poursuit son cours normal malgré la supplémentation. Ceci est valable même si la prise de mélatonine est régulière.

Dosez bien votre consommation

Le seul danger qu’implique la prise de la mélatonine réside dans un surdosage. Il ne s’agit donc pas du produit en lui-même mais de la manière donc celui-ci est utilisé. La prudence est de mise. Evitez de varier les doses au hasard et n’en consommez que pendant une courte période, pour faire face au décalage horaire par exemple. Dans ce cas, Prenez juste la dose nécessaire pour que vous puissiez vous habituer au jet lag, votre cycle hormonal reprendra vite son cours normal. Adoptez la même attitude si vous souhaitez remédier à des troubles du sommeil.

La mélatonine et les effets secondaires

Les effets secondaires éventuels ? Oui, la prise de mélatonine en implique : une trentaine environ. Toutefois, ce n’est pas chose alarmante. A titre de comparaison, le simple fait de manger implique près de 300 effets secondaires potentiels. Que l’on se rassure donc : non, la mélatonine n’est pas dangereuse, à condition toutefois de ne pas la consommer n’importe comment et de se conformer rigoureusement aux indications d’un spécialiste de la santé pour le dosage, pour la fréquence de la prise sans oublier le moment idéal pour la prise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *