Huile essentielle d’ylang ylang extra

Huiles Essentielles

L’ylang ylang est un arbre dont son mode de culture est conventionnel. Originaire des Comores, son huile essentielle est obtenue à partir de la distillation de ses fleurs et de ses sommités fleuries.

Eléments constitutifs

Constituée par les sesquiterpènes, les alcools monoterp et alcools sesquiterp. Il  contient également des phénols et des phénols méthy-éthers.

Avec une note de jasmin, l’ylang ylang est doté d’un parfum très doux, résistant, agréable ayant un arôme très floral et presque stupéfiant.

Histoire et origine

Etant un arbre de la famille des Anonacées, l’ylang ylang est cultivé aux Comores, à Madagascar, et à la Réunion mais importé d’Indonésie. Le mot ylang ylang signifie fleurs des fleurs. En réalité, l’arbre de l’ylang ylang mesure à peu près 25 mètres de hauteur et les couleurs de ses fleurs sont variées : rose, mauve, ou parfois jaune. De par sa douceur et sa force régénérante, l’essence de ses fleurs est traditionnellement très appréciée et très utilisée pour entretenir la peau et les cheveux. L’ylang ylang est actuellement devenu très prisé par les parfumeurs  car il prétend être le plus odorant.

Vertus et indications principales

L’essence d’ylang ylang a diverses vertus. Ayant un caractère antispasmodique, elle réduit la tachycardie ainsi que la tension artérielle. De plus, c’est un excellent tranquillisant qui soulage les problèmes associés au stress. L’huile essentielle des fleurs d’ylang ylang participe  à l’épanouissement sexuel de par le fait qu’elle soit un stimulant hormonal. Elle contribue singulièrement à l’équilibre des hormones et à la sécrétion de sébum. Pour guérir le diabète, les infections intestinales ainsi que les cheveux abimés, l’ylang ylang est un bon traitement à ne pas négliger.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *