Troubles du sommeil : Mieux dormir grâce au Feng Shui

Bien-être

Votre chambre à coucher doit être pour vous un espace apaisant vous permettant de vous relaxer. Nul besoin de faire appel à un décorateur pour cela, il vous suffit de mettre en application ces quelques règles du feng shui. Tout comme la mélatonine, cet « art » opère des effets bénéfiques sur le sommeil.

Un espace propre et bien rangé

Lorsque vous avez des affaires partout autour de vous, difficile de vous relaxer. Même votre esprit est brouillé. Votre mot d’ordre pour une chambre à coucher Feng-shui : l’ordre. Enlevez de votre chambre toutes les affaires qui ne vous servent à rien. De même pour les meubles : faites le plus de place possible.

Faites tout ceci afin de favoriser la circulation de l’énergie.

Bien choisir ses meubles

Rien ne vaut une bonne literie pour une bonne nuit de sommeil. Il ne s’agit pas uniquement de choisir une literie de qualité mais aussi de l’installer de la meilleure manière. Pour semer des graines d’une bonne nuit de sommeil, éviter d’installer votre lit sous une fenêtre. De plus, il est préférable de l’installer sur le côté opposé de la porte d’entrée. De cette manière, vous verrez plus facilement ceux qui pénètrent dans votre chambre.

Côté décoration, préférez les tonalités claires pour les rideaux et les autres accessoires de décoration. Le violet mérite une mention particulière car cette couleur favorise l’harmonie sexuelle au sein du couple.

A l’image de la pièce, il est préférable qu’il n’y ait rien en-dessous de votre lit. Veillez, par ailleurs, à bien nettoyer cet espace pour une bonne circulation de l’énergie. Elle doit être tamisée pour conférer cette impression de calme. Le must ? Des lampes disséminées un peu partout dans la pièce pour une atmosphère intime et apaisante.

Évitez les plafonniers qui diffusent une lumière trop agressive et qui ne favorise pas l’apaisement. De temps en temps, vous pouvez aussi allumer quelques bougies dans la pièce pour optimiser cette ambiance et mieux vous endormir.

Comprendre le fonctionnement du somnifère

Savez-vous comment le somnifère vous aide à dormir ? Il agit comme un hypnotique. L’endormissement est plus aisé et le sommeil est préservé aussi longtemps que durent les effets du produit.

Autrefois, les barbituriques étaient utilisés dans le but de faciliter le sommeil. Aujourd’hui, les benzodiazépines sont les plus populaires. Dans la catégorie des somnifères, on retrouve également les antihistaminiques hypnotiques. Selon  le magazine de l’actualité sur internet, les points communs entre ces divers produits résident dans leurs vertus sédatives.

La prescription diffère suivant le cas. Ainsi, chez certaines personnes souffrant d’insomnies ou de troubles du sommeil, l’usage d’un hypnotique n’est pas utile puisque les sédatifs suffisent pour régler le problème.

Les risques de la prise d’un somnifère

Avoir systématiquement recours aux somnifères présentent un risque réel. En ce qui concerne la prise de benzodiazépines, une consommation régulière a des répercussions désastreuses. Le sujet peut notamment être sujet à des troubles de la mémoire. Il est également possible qu’il soit constamment somnolent ou pire, avoir l’impression d’être en état d’ébriété. D’autres effets secondaires sont à redouter : les maux de tête, le somnambulisme sans oublier la sensation de fatigue permanente.

À tout cela s’ajoute l’effet d’accoutumance puis d’addiction. Il est difficile de résister à la tentation d’augmenter les doses… Cette dépendance, à la fois physique et psychologique, se remarque surtout chez les personnes ayant pris des barbituriques sur une période prolongée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *